www.ethylco.fr

Le site des éthylotests et alcootests

L'alcootest obligatoire bientôt dans votre véhicule

Boire ou conduire, il faut choisir. Ce slogan datant de 1973 est désormais connu de tous. Malheureusement, trop d'automobilistes l'oublient et prennent le volant alors qu'ils ne devraient pas le faire, car leur alcoolémie dépasse le niveau autorisé. Il en résulte que, malgré un renforcement des sanctions que risque un chauffard ivre, l'ivresse au volant fait encore trop de victimes.

Ethylotest obligatoire au 1er juillet 2012.

C'est pour cette raison que les pouvoirs publics ont décidé de rendre la possession d'un éthylotest obligatoire dans tous les véhicules terrestres à moteur à partir du 1er juillet 2012. À partir du 1er novembre 2012, si vous n'êtes pas en possession de votre éthylotest obligatoire, vous serez passible d'une sanction consistant à régler une amende de 11 € au trésor public.

Finalement, le gouvernement a fait un retour en arrière. Aujourd'hui, il est recommandé de posséder un éthylotest dans son véhicule. Mais en cas de contrôle, si vous n'en possédez pas un, il n'y a pas de sanction.

Cet alcootest obligatoire a pour but de mieux sensibiliser les conducteurs au niveau des risques représentées par la conduite en état d'ivresse. En effet, un conducteur qui conduit en ayant trop bu a des réflexes moins rapides, un champ de vision restreint et il prend des risques que ne prendrait pas quelqu'un dont l'alcootest est négatif. Il en résulte un risque de provoquer un accident corporel ou de tuer quelqu'un sensiblement aggravé. Les Français doivent prendre conscience qu'il n'est pas possible de conduire un véhicule avec 0,5 g/l d'alcool dans le sang.

L'éthylotest obligatoire permettra à tout conducteur sortant d'un repas arrosé d'éviter ce danger en vérifiant lui-même s'il peut conduire. Vous avez le choix entre l'éthylotest chimique et l'éthylotest électronique qui mesurent avec une grande précision la quantité d'alcool contenu dans l'air que vous expirez.

Si vous constatez lors de votre auto-contrôle un taux dépassant 0,5 gramme par litre de sang (alcootest positif), il vous est formellement interdit de prendre le volant. Finalement, si votre alcootest est positif, vous devez soit confier le volant à quelqu'un d'autre, soit appeler un taxi ou emprunter les transports en commun pour rentrer chez vous.

Accident de la route causé par l'alcool.

Sachez également qu'en vous imposant un alcootest obligatoire, les pouvoirs publics cherchent avant tout à sauver des vies humaines et à éviter à des victimes innocentes de se retrouver handicapées à vie ou gravement brûlées. En effet, il ne faut pas oublier qu'en 1986, une jeune fille est décédée après trois mois de souffrances détestables, car sa voiture avait été percutée par un chauffard soumis à un alcootest ayant révélé qu'il avait beaucoup trop bu.

En automne 1984, les passagers d'un train qui reliait Bordeaux à Paris ont connu une grosse émotion, car un automobiliste ivre a essayé de franchir le passage à niveau fermé et a été percuté par le train à près de 200 km/h. Ces deux cas ne sont malheureusement que deux exemples parmi tous les accidents mortels qui surviennent chaque année et dont un bon tiers est provoqué par un conducteur ayant eu un éthylotest positif. L'alcootest obligatoire aurait pu permettre à ces personnes de constater qu'ils n'étaient pas en état de conduire.

En outre, sachez que dans plus de huit cas sur dix, l'automobiliste qui a un éthylotest positif et provoque un accident mortel est un buveur occasionnel qui conduit après une fête familiale ou un repas trop arrosé. Il ne faut pas croire que cela n'arrive qu'aux autres et que ce sont toujours les mêmes personnes qui conduisent en état d'ivresse.