www.ethylco.fr

Le site des éthylotests et alcootests

Reconnaître et aider un alcoolique a s'en sortir.

aide alcool

Qu'est-ce que l'alcoolisme ?

L'alcoolisme est une maladie au même titre que le cancer ou le SIDA. Contrairement aux maladies incurables, elle se soigne et des thérapies sont disponibles et adaptables pour aider un alcoolique. Les malades de l'alcool ont également besoin de soutien et de nombreuses associations d'aide pour alcoolique ont été créées afin d'encadrer les malades et leur apporter le soutien nécessaire et les solutions efficaces pour qu'ils s'en sortent définitivement et pour aider un alcoolique à ne pas rechuter.

L'alcoolisme est la dépendance forte d'un individu pour l'alcool. Les causes conduisant une personne à choisir la solution de l'alcoolisme sont multiples. Parmi ces causes, on peut citer les problèmes psychologiques liés à l'enfance, au passé ou à un problème affectif; une personne au cours de sa vie peut en effet souffrir gravement et ne pas avoir suffisamment de volonté ni de ressources morales à surmonter l'épreuve. La boisson est alors une solution, comme l'est la drogue d'ailleurs, de refuge pour la personne qui en est victime afin de surmonter les souffrances importantes induites. Sans ce dérivatif, l'issue pourrait d'ailleurs être plus radicale voire tragique. On peut également choisir la solution alcoolisme lors d'un problème lié à une épreuve dans son parcours professionnel ou dans sa vie privée. Les raisons sont rigoureusement identiques et sont liées surtout à l'impact terrible d' évènements trop durs à supporter sur l'équilibre psychique de la personne.

Quand devient-on alcoolique ?

Une personne alcoolique voit rapidement son comportement changé. La différence de comportement d'une personne alcoolique va progressivement devenir visible et patent pour la famille, les proches ou les collègues de bureau. D'abord, d'un point de vue personnel, la dépendance à l'alcool va se traduire par une consommation de plus en plus grande de boissons alcoolisées, et pas seulement aux heures de repas. Boire un verre ou deux de vin à l'occasion de chaque repas est même conseillé par la plupart des médecins. Augmenter la fréquence et rajouter régulièrement quelques verres en guise d'apéritifs et d'alcools forts après ou en dehors des repas, est un commencement d'addiction.

L'alcool consommé à forte dose ayant des effets négatifs et toxiques pour l'organisme, sa consommation en grande quantité aura nécessairement des conséquences sur les performances physiques et intellectuelles d'un individu, sans parler des risques qu'il prendra pour lui et les autres en cas de conduite en état d'ébriété. Et ce n'est pas tout. Vis à vis de son entourage proche, de la famille, des amis et des relations professionnelles, la personne alcoolique va peu à peu être délaissé, isolé et abandonné par son entourage. C'est là que l'aide pour alcoolique devient importante.

Aide alcool : solutions à l'alcoolisme :

solution alcoolisme

S'arrêter de boire est possible si la personne alcoolique accepte de suivre une thérapie sérieusement. Mais souvent, la seule volonté n'est pas suffisante. L'aide pour alcoolique est un traitement qui commence par une pré-cure de désintoxication au cours de laquelle la personne acceptant d'aider son proche alcoolique va établir les bases d'un dialogue sans tabous. La discussion va avoir pour objectif de faire ressortir les causes profondes ayant conduit le malade à boire sans condamner l'alcool pour autant. Les spécialistes sont unanimes: il serait en effet une erreur de condamner l'alcool et le considérer comme le responsable de la condition de l'alcoolique. Il faut au contraire accepter l'alcool et bien comprendre au contraire les raisons qui ont conduit le malade à sa situation actuelle.

Puis dans un second temps, il sera temps pour le malade de suivre un sevrage alcoolique. L'arrêt total de prise d'alcool sera compensé par la prise de médicaments et de vitamines, quelquefois même sous perfusion. La troisième étape post traitement est cruciale afin d'aider un alcoolique: il s'agit en effet pour le malade d'éviter la rechute; pour cela, une thérapie individuelle ou de groupe est recommandée. Ces séances permettent surtout au malade d'être entouré au moment où il en a le plus besoin, c'est à dire lorsque le besoin d'alcool est encore fort.